Nous sommes le Mar 17 Juil 2018 16:42


L'usine "viale Ciro Menotti"

La bibliothèque
Les miniatures
Les musées
Les nouvelles de Maseramo

L'usine "viale Ciro Menotti"

Messagede maseramo » Jeu 8 Déc 2016 21:45

L'usine Maserati "viale Ciro Menotti" (depuis 1940)

Image
Ci-dessus la nouvelle entrée avec le hall d'exposition vitré.


Chers amis Maseratistes, j'ai été très ému en octobre dernier lors de la visite de l'usine Maserati, viale Ciro Menotti à Modène. Il s'agit historiquement de la troisième usine Maserati après le petit atelier via De Pepoli au centre de Bologne qui servit de 1914 à 1920 et l'usine de Pontevecchio dans la banlieue de Bologne qui abrita les Officine Alfieri Maserati de 1920 à 1940.

En 1940, un peu après le rachat de l'entreprise au Trident par la famille Orsi (1937), l'usine Maserati fut transférée à Modène viale Ciro Menotti non loin des aciéries du groupe Orsi.

Ainsi, du "322 viale Ciro Menotti" sont sorties toutes les merveilles des fantastiques années victorieuses (4 CLT, A6GCS/53, barquettes S, 250 F championne du monde de Formule 1 en 1957, Birdcage) et tous les merveilleux monstres sacrés de la route (A6, 3500 GT, 5000 GT, Sebring, Mistral, Ghibli, Mexico, Indy, Bora, Merak, Khamsin, Kyalami et les Quattroporte).

A noter que cette usine historique fut secondée de 1981 à 1994 par l'usine de Lambrate (près de Milan où furent assemblées la plupart des Biturbo sauf les Spyder et les Karif ) , depuis 2012 par l'usine de Grugliasco (près de Turin d'où sortent les Quattroporte VI et Ghibli III) et depuis 2016 par l'usine Mirafiori (Levante).

Le "322 viale Ciro Menotti" fut par contre la seule usine Maserati lors de la période 1995-2012 (Ghibli GT, Quattroporte IV, 3200 GT, Coupé 4200, GranSport, Quattroporte V, GranTurismo, GranCabrio).

Comme vous le voyez, cette usine est extrêmement riche historiquement et chargée de souvenirs à chaque recoin d'allées et de hall d'assemblage. Dans la suite de ce dossier, je vais vous présenter de nombreuses (160) photos émouvantes prises à l'usine au fil des décennies mais commençons par nous repérer un peu mieux.

Voici, bien visualisée sur Google Earth, la nouvelle entrée par la via Divisione Acqui :
Image
On reconnait la tour administrative, le parking du personnel (point rouge), les 5 vieux bâtiments à toit arrondi (point jaune), les 3 vieux bâtiments à toit pointu (point violet), les vieux bâtiments à toit "multipente" (point marron), l'ancienne entrée par le viale Ciro Menotti (point bleu) et la ligne de chemin de fer à gauche :
Image

Image

Sur cette photo ci-dessous du proche après guerre, on reconnait bien les 5 bâtiments à toit arrondi avec leur trois grandes fenêtres verticales, les 3 bâtiments à toit pointu, un seul bâtiment à toit "multipente "et la ligne de chemin de fer à gauche :
Image


Voici ci-dessous l'ancienne entrée dans les années 60. Remarquez le parking couvert le long de la voie ferrée et le vitrage en deux niveaux (vertical en bas, horizontal en haut) du bâtiment qui aidera à se repérer sur des photos ultérieures car, vous le verrez tout au long de ce dossier, ce bâtiment le plus proche de la voie ferrée eut une importance considérable dans le montage des Maserati à toute époque :
Image
Dernière édition par maseramo le Sam 7 Jan 2017 10:36, édité 2 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7220
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: L'usine "viale Ciro Menotti"

Messagede maseramo » Jeu 8 Déc 2016 21:49

L'ancienne entrée de nos jours :
Image
Le bâtiment à droite est celui d'assemblage actuel des Alfa 4C (que l'on voit garées un peu partout). Ci-dessous photo "Philippe" :
Image

Le même endroit dans les années "Biturbo" :
Image
Tous les moteurs Biturbo et les trains roulants étaient fabriqués à Modène puis envoyés à Milan-Lambrate pour assemblage aux carrosseries. Seuls les Spyder et Karif étaient assemblés à Modène.

Le même endroit en 1955-1956 (puisqu'on voit deux 300 S, sorties en 1955, au premier plan suivies par une armée de A6GCS/53 spider "Fantuzzi") :
Image

En mars 1959, dans cette même cour entre l'usine et la voie ferrée dont on voit les piliers des caténaires d'électrification, l'ingénieur Giulio Alfieri freine tard avec le prototype Birdcage et finit dans le gravier :
Image

La Birdcage était à l'actuel point jaune ci-dessous :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7220
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: L'usine "viale Ciro Menotti"

Messagede maseramo » Jeu 8 Déc 2016 21:52

La 450 S" Berlinette Costen" (dessinée par Franck Costen mais construite par Zagato) , stradalisée après les 24 h du Mans 1957, se trouve ici presque au même endroit :
Image


Ce même exemplaire unique, la voiture de route la plus rapide du monde à l'époque (280 km/h), a le museau pointé vers un bâtiment à toit arrondi :
Image
Le "Mostro", comme on surnommait cette voiture, a l'arrière tourné vers un bâtiment à toit pointu à 6 verrières :
Image
Il se trouve, me semble-t-il, au point jaune sur la photo ci-dessous et c'est donc là que devait se situer assez probablement le poste à essence :
Image

Sur Google Earth, même en zoomant pas mal, je ne retrouve pas de poste à essence actuel à cet endroit ni ne me souviens en avoir vu lors de notre visite d'octobre dernier. Ci-dessous Guerino Bertocchi en casquette avec le journaliste automobile Hans Tanner (moustache). Notez probablement le prototype 3500 GT appelé "dame blanche" à l'intérieur et l'absence de goudronnage de l'allée entre les bâtiments :
Image
Notez aussi la présence de fenêtres aux bases assez hautes que l'on retrouvera dans les années 60 lors des photos de livraisons de Maserati en usine à des clients célèbres.

Au même endroit en 1956 ou 1957, avant le départ des mille Miglia (les 3 numéros sont les heures et minutes du départ de Brescia), une 150 S au premier plan avec ses ailes arrière marquées. Peut-être une 450 S au fond à cause du bosselage du capot. Dans ce cas, on serait en 1957, mais il peut aussi s'agir de la 350 S V12 :
Image


Au même endroit en 1963, la Tipo 151 du colonel Simone est prête pour mener les 24 heures du Mans :
Image
C'est goudronné en 1963 !
Dernière édition par maseramo le Dim 11 Déc 2016 09:55, édité 2 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7220
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: L'usine "viale Ciro Menotti"

Messagede maseramo » Jeu 8 Déc 2016 22:00

J'ai cherché longtemps où pouvait bien se trouver le bureau vitré à lamelles pare-soleil que l'on retrouve sur de nombreuses photos :
Image

Image
ci-dessus Ermanno Cozza fait essayer une Merak à Luigi Villoresi (cheveux blancs).

Ci-dessous Luciano Pavarotti avec sa Kyalami de toute première série (jantes quasi pleines) :
Image
Ermanno Cozza en veston a ouvert la portière à ces dames. On voit la fenêtre à lamelles pare-soleil et on remarque quatre petites fenêtres à droite dont la seconde murée.
Ci-dessous une Ghibli I devant ces 4 fenêtres. On remarque à gauche un bâtiment à toit "multipente" avec les 3 orifices d'aération dans le fronton supérieur :
Image

Je pense qu'assez probablement le "bureau vitré d'Ermanno Cozza" se trouvait là où est le point bleu :
Image
Le premier bâtiment à toit "multipente " a du être démonté pour agrandir la cour en partie couverte où se trouve une rampe. Il se voit bien sur la vieille photo alors qu'il était encore seul en "multipente" :
Image

Ci-dessous les bureaux de l'usine (point bleu), la cour agrandie et la rampe (point orange) :
Image

Sur la photo ci-dessous prise en 1994 pour le lancement de la Quattroporte IV, on voit que le premier bâtiment à toit "multipente" était encore présent. A notez la Quattroporte I série 2 puis l'A6GCS/53 Berlinetta Pininfarina et la 6 CM qui passeront dans la collection Panini en 1997 :
Image
On remarque en 1994 des manches à air à l'endroit des trous d'aération des années 70 du bâtiment à toit "multipente" :
Image

Ci-dessous l'ingénieur Giulio Alfieri vers 1972-1973 au même endroit (devant les bureaux de l'usine) avec d'avant en arrière Bora, Ghibli I, Indy, Mexico semble-t-il ?
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7220
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: L'usine "viale Ciro Menotti"

Messagede maseramo » Jeu 8 Déc 2016 22:07

Eh bien voila, mes amis Maseratistes, ce que l'on peut raisonnablement déduire de l'observation des photos de l'usine sans trop de risque de se tromper, mais en émettant quelques réserves quand même !

Comme vous pouvez le comprendre, ceux qui ont visité l'usine sont passés en des lieux mythiques, chargés d’événements.

Avant de se pencher sur les autres photos historiques par ordre désormais chronologique, un petit mot sur Ciro Menotti qui était un révolutionnaire patriote (contre la gouvernance autrichienne) du duché de Modène qui s'était insurgé et fut pendu à l'âge de 33 ans en 1831 :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7220
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: L'usine "viale Ciro Menotti"

Messagede maseramo » Jeu 8 Déc 2016 22:08

La 8 CL de 1940 est probablement la première Maserati construite à la nouvelle usine du viale Ciro Menotti juste avant le déclenchement des hostilités en juin 1940. Selon les sources, ces photos ci-dessous ont été prises en 1940 ou en 1946. Avec son 8 cylindres en ligne de 3 litres 415 cv , ses 4 soupapes par cylindre et ses deux compresseurs superposés, la 8 CL est la première Maserati à atteindre les 300 km/h :
Image
Elle est photographiée ici dans l'allée centrale aux bases de fenêtre hautes :
Image


Mais avec la guerre, les courses s'arrêtèrent et l'essence fut très sévèrement rationnée en Italie. L'usine Maserati de Modène produisit de petits utilitaires électriques à 3 ou 4 roues pendant la triste période 1940-1945 :
Image

En 1946, le tout premier prototype achevé de A6 1500 GT(châssis 052) était très rudimentaire. Dessiné par Zagato, il servit à mettre au point moteur, châssis (tubulaire ce qui était rare à l'époque sur une routière) et trains roulants. Le voici ci-dessous, en 1946 avec sa capote :
Image
Ce châssis 052 fut re-carrossé par la suite par Zagato en version "panoramica Zagato" du coupé A6 1500 GT avec les vitres et le pare-brise qui montaient en tournant vers le toit.

Les deux photos ci-dessous datent de 1948. On est dans le bâtiment à toit arrondi. Ces 5 bâtiments étaient cloisonnés à l'époque et celui-ci était même divisé en deux au milieu. Ces cloisons non porteuses vont disparaître peu à peu ne laissant actuellement qu'un seul grand hall. Ci-dessous une Fiat 1500 sur tréteaux et deux "Monofaro" en cours de montage :
Image

Ci-dessous le même bâtiment vu de l'autre côté avec à droite une 4 CL démontée, une Fiat "Topolino", deux coques de "Monofaro" et une A6 1500 GT avec son pare-brise en 2 pans. Sur la gauche, possiblement le proto Zagato A6 1500 GT en cours de démontage et deux 4 CL :
Image

Ci-dessous en 1949 nous avons 3 monoplaces 4CLT/48 (4 cylindres 1.5 litres, deux compresseurs, 280 cv) avec Adolfo Orsi (le premier à gauche), Alberto Ascari (le premier à droite), Omer Orsi (point jaune), l'ingénieur Alberto Massimino (point bleu) et "Gigi" Villoresi (point rouge) :
Image

Ci-dessous en 1950 des museaux de 4 CLT/48 et deux "Monofaro" au fond dont on voit dépasser les ailes "type vélo" :
Image
Dernière édition par maseramo le Ven 9 Déc 2016 21:58, édité 2 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7220
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: L'usine "viale Ciro Menotti"

Messagede maseramo » Jeu 8 Déc 2016 22:15

Des A6GCM en cour de montage en 1951 (6 cylindres en ligne atmosphérique, 2 litres, 175 cv) :
Image
Notez le réservoir de 160 litres dans le dos du pilote !

En 1953, Guerino Bertocchi (casquette) avec le jeune Stirling Moss. Denis Jenkinson (le journaliste de la revue britannique Motor Sport) dans le cockpit de l'A6GCS/53 "spider Fantuzzi" :
Image

Guerino Bertocchi dans la salle des moteurs :
Image

Ermanno Cozza à droite :
Image

Ermanno Cozza :
Image

Usinage d'une culasse 4 cylindres de 200 S :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7220
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: L'usine "viale Ciro Menotti"

Messagede maseramo » Jeu 8 Déc 2016 22:19

Voici l'exemplaire unique de spider A6G/54 Zagato (#2101) à l'usine :
Image
#2101 fut présentée au salon de Genève 1955 où un visiteur fut séduit, le général Juan Peron qui dirigeait l'Argentine. Juan Peron réserva la voiture mais Maserati demanda un délai car #2101 devait être présentée aux salons suivants de Paris, puis de Londres et de Rome. Peron accepta à condition que des travaux soient faits : un trident de calandre plus sobre et un pare-brise plus haut et enveloppant. Mais Juan Peron ne reçut pas sa voiture modifiée car il fut déposé par un coup d'Etat militaire courant 1955. Maserati attendit deux ans un éventuel retour au pouvoir de son client avant de remettre en vente #2101 que les établissements "Simone et Thépenier", importateurs Maserati pour la France, livrèrent en 1958 à un diplomate de l'ambassade des Etats-Unis à Paris. Voici ci-dessous #2101 avec son Trident plus discret et son haut pare-brise qui attend en vain son acheteur à l'usine à côté du premier coupé Zagato #2102 :
Image

Ci-dessous le coupé #2102, qui fut la seconde A6G/54 "Zagato" (après le spider) et le tout premier des coupés A6 G/54 Zagato, disposait du même Trident agressif que le Spider. Il "se repose" à l'usine Maserati après le rallye de Sestrière 1956 où il fut piloté par Gino Munaron :
Image


Voici à l'usine (probablement dans un grand hall à toit pointu) une belle brochette de A6G/54 de diverses carrosseries en 1956 :
Image
On reconnaît à droite de la photo l'Allemano #2111 avec sa première calandre. Juste à côté nous avons le spider Frua "nez long" #2187 qui était alors bleu avec une bande argent et attendait d'être livré à Charles Rizzagli, le propriétaire de la concession Maserati "Mille Miglia Motors" de San Francisco. Les deux coupé Zagato attendent bien callés sur des socles de caisses en bois qui les protègeront pendant leur embarquement sur un cargo à destination des USA. L'un des deux est probablement #2113.


Ah le coupé A6G/54 Zagato devant des barquettes Maserati de course ! Cachez ces galbes que je ne saurais voir !
Image
Les fenêtres hautes sont celles donnant sur l'allée centrale.

Ci-dessous vers 1956 deux coupés A6G/54, un Allemano (sombre) devant un Zagato (clair). Pas de chaîne de production : chaque ouvrier sur poste fixe monte un moteur de a à z :
Image
Le cloisonnage entre les hall persiste. On est dans l'un des bâtiment à toit arrondi, peut-être le premier avec les bureaux au fond ?


Ci-dessous toujours à l'usine mais contre la clôture, l'A6G/54 Allemano du patron de Maserati, Omer Orsi que l'on voit en grande discussion (point jaune) :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7220
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: L'usine "viale Ciro Menotti"

Messagede maseramo » Jeu 8 Déc 2016 22:23

Jusqu'à la fin des années 50, Maserati ne construisait pas que des voiture dans son usine de Modène mais aussi des machines-outils estampillées "Maserati" :
Image
On est dans l'un des bâtiments à toit arrondi avec les 3 grandes fenêtres en bout, probablement un du milieu car il n'y a pas de fenêtres latérales. C'est là que sont montées les GranTurismo actuellement, les cloisons ayant été abattues.


Ci-dessous à droite une enfilade de A6GCS/53 spider "Fantuzzi" qui avaient le volant à gauche. Au centre une 300 S (volant à droite comme toutes les barquettes S) et derrière une Formule 1 type 250 F modèle 1955 sans encore la prise d'air dynamique pour les carburateurs :
Image
On est en 1955 ou 1956. Ce personnage est le fameux Tony Parravano, l'italo-américain sans lequel le moteur V8 Maserati et la 450 S n'auraient peut-être pas existé !
Historiquement en effet, deux moteurs Maserati V8 (4201 et 4202) furent construits en 1956 et début 1957 sur commande spéciale de Tony Parravano qui les plaça dans des châssis Kurtis Kraft pour courir à Indianapolis. Puis, profitant des moules de fonderie, Giulio Alfieri créa le moteur de la 450 S en 1957. Il ressortit un troisième moteur Parravano (4203) pour équiper l'Eldorado (aux normes Indianapolis) en 1958.
Par la suite, comme vous le savez, ce noble V8 né pour la course équipera de nombreuses Maserati de route jusqu'en 1990.

On devine un bateau à moteur Maserati devant l'A6GCS/53 :
Image

Image


Ci-dessous assez probablement le premier hall à toit arrondi. Il est toujours cloisonné transversalement, comme en 1948 :
Image
D'un côté les 250 F avec la prise d'air dynamique (1956-1957), de l'autre les fines barquettes S.

Le patron Omer Orsi à droite, l'ingénieur Giulio Alfieri au centre et possiblement le jeune ingénieur Aurelio Bertocchi à gauche :
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7220
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: L'usine "viale Ciro Menotti"

Messagede maseramo » Jeu 8 Déc 2016 22:30

Ci-dessous #003/2043 a fait sa mue, laissant à droite de la photo son ancienne "peau" sportive de 300 S pour une nouvelle belle robe très "dolce vita" de décapotable Fantuzzi 150 GT. Cette carrosserie de 300 S qui avait servi aux essais en 1955 sera placée sur #2099, l'avant dernière A6GCS/53, qui sera ainsi la seule barquette S à conduite à gauche !
Image


Ci-dessous 1957 à Modène, l'année charnière ! Les mécaniciens s'activent sur les nouvelles 3500 GT (les 1ère, 4ème et 5ème voitures à partir de la gauche). La 2ème à partir de la gauche est une A6G/54 coupé Zagato. La 3ème est la 150 GT spider Fantuzzi. Tout au fond en hauteur se trouve la carrosserie 300 S qui a servi aux essais sur le châssis (003/2043) du spider Fantuzzi. Au premier plan une 250 F de Formule 1 sans son nez et une barquette 300 S (numéro 1). Bel atelier : les routières d'âges différents côtoyaient les voitures de course, Formule 1 comprise ! Les voitures de tourisme dérivaient très étroitement de celles de course.
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 7220
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Suivante

Retourner vers WHAT ELSE ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités