Nous sommes le Mar 17 Sep 2019 21:50


Piloti Maserati

Image Image Image Image

Re: Piloti Maserati

Messagede bay » Lun 28 Jan 2019 19:36

Grand Prix automobile de Grande-Bretagne 1950 , 3 pilotes Maserati 4CLT

19 Louis Chiron Officine Alfieri Maserati Maserati 4CLT/48 termine 11èm
20 Emmanuel de Graffenried Privé Maserati 4CLT/48 termine 8èm
21 Prince Bira Enrico Platé Maserati 4CLT/48 termine 5èm


Image
Image

Maserati Gransport MC Victory , le registre Gransport MC Victory

Ghibli III V6 3.0 330 cv Grigio Maratea 571 Image

Biturbo 2.24V Rosso


"Playboys are driving Ferrari and Gentlemen are driving Maserati"
Avatar de l’utilisateur
bay
V12
 
Messages: 4995
Inscription: Sam 1 Aoû 2015 19:34
Localisation: Belgique

Re: Piloti Maserati

Messagede maseramo » Mer 30 Jan 2019 09:06

Merci Bay pour cette belle photo :)

La Maserati 4CLT était moins dans le coup en 1950 face aux Alfa Romeo 158 de Nino Farina et de Juan Manuel Fangio qui finirent premier et second de ce premier championnat du monde de Formule 1 (1950).

Dommage que ce championnat n'ait pas été créé en 1948 car la Maserati 4CLT aurait été championne en 1948-1949 avec Luigi Villoresi ;)
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8172
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Piloti Maserati

Messagede ciscoauto » Jeu 31 Jan 2019 16:23

Superbe Sujet, un Petit verre de Campari? Monsieur GIuseppete Campari
Image

En 1933 dans les Grand prix
de Nice
Image
de l'ACF qu'il remporte
Image
la monture en passant
Image
entre Borzacchini à gauche et Nuvolari à droite
Image


Homme imposant, amateur de bonne chère et d'opéra il aurait pu se reconvertir dans l'opéra car sa voix était extraordinaire, il avait même commencé une carrière alors qu'il était pilote... le sort en décida autrement.
Mais comme souvent dans ces années là, ce sera dans un drame que Giuseppe Campari nous quittera à Monza en 1933 lors d'une journée noire pour la course automobile.
Pour l'anecdote, Monza abrita deux grands Prix le même jour pour attirer du monde, le Grand Prix d'Italie le matin et le Grand Prix de Monza l'après Midi.
Alors qu'il était reparti chez Alfa et qu'il luttait au coude à coude avec Borzacchini , les deux perdront le controle de leurs véhicules. Au même endroit. Campari meurt sur le coup. Après cette tragédie, le Grand Prix redémarrera... et un troisième pilote y laissera sa vie... au même endroit. Un des pires Grand Prix de l'histoire. :/

ciao Giuseppe Campari
Image
François. Quattroporte III
Avatar de l’utilisateur
ciscoauto
V8
 
Messages: 1293
Inscription: Lun 28 Juil 2014 10:03
Localisation: Munich (Allemagne)

Re: Piloti Maserati

Messagede maseramo » Dim 3 Fév 2019 19:54

Grand merci François d'avoir relancé ce post et pour ce super coup de projecteur sur Giuseppe Campari ! :D

Excuse-moi François mais tu m'as donné envie de chercher plus sur ce pilote d'avant guerre que l'on a un peu oublié ;)
Ci-dessous Giuseppe Campari remporte le Grand Prix de France (de l'Automobile Club de France) à Montlhéry le 11 juin 1933 sur Maserati 8C 3000 (220 cv 240 km/h) :
Image
On voit que c'est encore le système mécanique de freins avant qui est utilisé (système Henri Perrot). Ce n'est que plus tard dans la saison qu’apparaîtront les 4CM et 8 CM avec la commande hydraulique des freins avant.
Image
La course a duré 3h48, avec ravitaillement obligatoire de la Maserati :
Image
Image
et du pilote :
Image
Je ne serais pas étonné que ce soit Guerino Bertocchi derrière l'opulent Campari qui s'extraie du bolide :
Image
Dernière édition par maseramo le Dim 3 Fév 2019 21:01, édité 1 fois.
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8172
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Piloti Maserati

Messagede maseramo » Dim 3 Fév 2019 21:01

Comme on est dans le vif du sujet, je me permets aussi de vous citer "La Storia Maserati" au sujet de la suite de la saison 1933 :

La Tipo 8C3000, 220 cv pour 850 kg, emportait son pilote avec 195 litres d’essence dans le dos jusqu’à 240 km/h. Elle remporta en juin 1933 le Grand Prix de France à Montlhéry avec Giuseppe Campari à son volant. Ci-dessous une 8C3000 :
Image

Mais très vite, la même année 1933, la 8C3000 évolua en 8CM, œuvre d’Ernesto Maserati, beaucoup plus fine (vraie Monoposto) et véritable succès commercial puisque pas moins de 19 exemplaires furent vendus. Cette 8CM présentait une surface frontale très réduite, avantageuse aérodynamiquement, et surtout inaugurait la commande hydraulique des freins sur une voiture de Grand Prix, quelques mois après les premiers tests sur la 4CM1100. Ci-dessous à l'usine Maserati de Bologne de la gauche à la droite : Ernesto Maserati, le pilote Raymond Sommer au volant de sa 8CM encore inachevée, le baron Goffredo Zahender et Bindo Maserati. On voit bien la commande hydraulique des freins avant :
Image

Cependant, initialement le châssis de la 8CM manquait de rigidité eu égard à l’augmentation de la puissance (250 cv 250 km/h).

A Spa, le 9 juillet 1933 (soit deux mois après son succès à Montlhéry), le pilote Giuseppe Campari refusa de prendre le volant de sa 8CM en course, arguant que la tenue de route était trop incertaine. Or le grand Tazio Nuvolari était aussi à Spa, mais les mains dans les poches, en observateur. Il envisageait de quitter la Scuderia Ferrari, le département course d’Alfa Romeo, considérant que les voitures n’évoluaient plus assez. Apprenant le forfait de Campari, Tazio se précipita dans le stand de Maserati et se proposa pour piloter la 8CM en course ce qui fut immédiatement accepté par les frères Maserati. Mais le grand Nuvolari, aussi fin metteur au point que pilote exceptionnel, voulait plus : il demanda et obtint sur le champ l’autorisation de rigidifier le châssis avant la course. En fait, Tazio ne « traînait » surement pas à Spa par hasard. Il devait avoir sa petite idée en tête. Juste quelques jours avant, il avait racheté personnellement la 8CM du pilote Raymond Sommer et en avait constaté le manque de rigidité. Son diagnostic et le traitement préconisés étaient clairs : il fallait fermer à l’aide de plaques métalliques le U ouvert en avant des deux longerons de la 8CM.

Qu’à cela ne tienne, la 8CM bénéficia de l’hospitalité de l’usine Belge Minerva où Tazio lui-même et son mécanicien personnel Decimo Compagnoni soudèrent des plaques d’acier fermant le châssis en avant. Le "mantouan volant" (Tazio) se fit une idée de l’amélioration sur route ouverte dans le trajet entre l’usine et le circuit mais il arriva trop tard pour participer aux essais qualificatifs du matin. Il dut prendre le départ en toute fin de grille. Avant le début de la course, Tazio fit passer par Compagnoni un mot griffonné à l’intention d’Achille Varzi (Bugatti) et Louis Chiron (Alfa Romeo) qui occupaient la première ligne : « vous pouvez vous écarter, je vais vous doubler ». Les deux champions sourirent d’abord, mais rirent jaune quand Tazio prit la tête de la course à la fin du premier tour pour ne plus la quitter et remporter haut la main le Grand Prix de Belgique en 4 heures et 9 minutes de course pour 595 km ! Ci-dessous Tazio Nuvolari vainqueur à SPA 1933 :
Image
Image
On rembarque dans un camion transporteur la 8CM de Nuvolari avec la couronne de lauriers :
Image




J'avais discuté de cette course en 2014 à Avignon avec Alfieri Maserati, le fils d'Ernesto Maserati qui dirigeait alors la firme au Trident. Alfieri Maserati me donna une version à peine différente de celle, classique, que j'avais écrite dans "La Storia". Son père Ernesto lui a dit que Tazio Nuvolari n'avait pas piloté la Maserati "usine" délaissée par Campari mais sa 8CM personnelle qu'il venait d'acheter et qu'il avait effectivement renforcée à l'usine Minerva, se rendant compte lors des essais libres du manque de rigidité ! (photo Barth avec Alfieri Maserati)
Image
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8172
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Précédente

Retourner vers WHAT ELSE ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité