Nous sommes le Lun 22 Juil 2019 02:12


Témoignage de Vito Witting da Prato

Image Image Image Image

Témoignage de Vito Witting da Prato

Messagede maseramo » Lun 11 Mar 2019 00:05

Chers amis, il y a un mois Adolfo Orsi me contacta car il avait parlé à l'un de ses amis, Vito Witting da Prato, du livre que nous avons écrit, Blu Sera et moi-même, sur Guarino Bertocchi. Son ami était intéressé par le livre. Adolfo me précisa que Vito Witting da Prato était l'un des plus grands spécialistes de l'histoire des Alfa Romeo SZ et TZ, auxquelles il a consacré plusieurs livres, et qu'il avait rencontré Guarino Bertocchi à une très belle occasion.


Dès réception de notre livre sur Bertocchi, Vito s'est enthousiasmé et m'a raconté lors d'un échange de mails une anecdote sur Guarino Bertocchi par l'entremise duquel il avait acheté une Maserati A6GCS/53 d'occasion (#2077) en 1965 : Guarino Bertocchi lui avait assuré pendant deux heures une mise en main sur l'Autodromo di Modena, lui laissant un souvenir impérissable !

Ci-dessous ce jour là sur l'autodromo di Modena, Guarino et Vito Witting da Prato alors âgé de 29 ans :
Image

Et voici #2077 qui avait à l'époque déjà une dizaine d'années de courses derrière elle :
Image

Adolfo Orsi m'apprit que #2077 était née en 1954 et que son premier propriétaire, Siro Sbraci, se classa avec elle 12ème absolu aux Mille Miglia 1955, "ce qui est un excellent résultat". Elle avait à cette époque le museau bleu clair, les phares proéminents et l'immatriculation FI 77345 comme actuellement. Elle hérita vers 1961 du museau profilé type 200S avec les phares carénés. Je n'en dit pas plus pour ne pas dévoiler davantage les archives d'Adolfo Orsi qui sont d'une précision redoutable avec toutes les courses, les classements, tous les propriétaires et de nombreuses factures avec le descriptif précis des réparations. En 33 ans de recherches assidues, Adolfo a réuni une documentation informatisée absolument impressionnante sur ces anciennes Maserati, châssis par châssis.


Mais revenons à Vito qui nous dit :
"ce jour là, Guarino me présenta la Maserati "#2077" qui était prête. Il me donna une véritable leçon de pilotage, pendant deux heures, sur cet autodrome sur lequel il détenait le record absolu en 2 litres. D'abord comme passager, avec un champion comme Guarino au volant, ce fut une émotion très forte pour moi bien que je pilotais des avions et que j'aimais la vitesse.
Après un grand nombre de tours pendant lesquels il m'enseigna ses astuces de pilotage et toutes les petites particularités du circuit, il me passa le volant et resta aux stands, me soulignant qu'il n'aimait pas monter en auto comme passager. Il respecta avec moi cette règle rigide. Quand on pense quel fut son destin (il mourra en passager en 1981), le pauvre ...

Mais ce jour là, grâce aux conseils experts et particuliers de Guarino, je m'en suis bien sorti, même à un moment sous la pluie.
Concluant cette enthousiasmante session, Guarino me donna son approbation. Beaux souvenirs !"





Il est intéressant de constater que Vito connaissait Bertocchi avec le prénom Guarino. Adolfo Orsi a vérifié dans les archives : son vrai prénom administratif chez Maserati est bien Guarino !

Il est aussi très intéressant de découvrir le rôle commercial de Guarino qui, bien sûr, connaissait tout le monde dans le milieu des courses et servait d'intermédiaire entre vendeurs et acheteurs de voitures de course. C'est aussi par son entremise que Maria Teresa De Filippis avait acheté sa 250F d'occasion en 1958, devenant la première femme pilote de Formule 1. Guarino la lui avait livrée à Syracuse avec un ruban bleu autour du siège !

Mais revenons à Vito qui m'a dit aussi, à propos de son cours de pilotage avec Guarino :
"c'est un épisode qui montre mon enthousiasme d'alors mais plus que tout la courtoisie et, en un certain sens la protection et la patience de Guarino envers le client d'une A6GCS de 10 ans d'âge, comme avait alors #2077 ! J'ai fait par la suite quelques courses de cote avec l'enthousiasme que me donnait une Maserati historique comme celle-ci, honnêtement sans pouvoir lutter avec des auto modernes et des pilotes professionnels. Mais ce fut beau et peut-être qu'un jour j'écrirai ces souvenirs de cette époque sportive."


"Voici des photos de ma chère #2077 que j'avais totalement restaurée après sa très longue période de courses :

Image
J'aime cette simplicité des voitures de course.
Image
Je suis ensuite parti vivre aux USA et ... j'ai emmené #2077 avec moi ! Mais quand je suis rentré en Italie, on m'a demandé de régler des taxes absurdes d'importation, alors je l'ai vendue à Boston. Je l'aurais toujours sinon"


Adolfo Orsi nous apprend que #2077 resta ensuite longtemps dans un musée. Elle était, restaurée dans sa livrée originelle, sur le stand Fisken à Retromobile 2019 où suis resté au moins une demi-heure à la contempler et à en tomber amoureux :
Image

Image

Image

Image




Vito Witting da Prato est le troisième à partir de la gauche :
Image
La même passion qui unit aristocrate et mécanos, c'est magnifique !


Quelques uns des ouvrages écrits par Vito :
Image

Image

Image



Je voudrais ici très chaleureusement remercier Monsieur Vito Witting da Prato qui m'a autorisé très gentiment à présenter sur Maseratitude sa mémorable leçon de pilotage avec Guarino Bertocchi, ce lointain jour d'avril 1965.

Grazie Mille Signore Witting da Prato, da parte del foro Maseratitude, e complimenti per questa bellissima testimonianza.

Je voudrais aussi remercier Adolfo Orsi pour sa disponibilité, sa facilité à transmettre son immense savoir et pour avoir parlé de notre livre à ceux qui ont connu Guarino Bertocchi. ;)
"quando turbo spira ...", Dante Alighieri dans "La Divina Commedia"
Avatar de l’utilisateur
maseramo
U16
 
Messages: 8088
Inscription: Dim 8 Jan 2012 10:00
Localisation: Saint-Raphaël (Var)

Re: Témoignage de Vito Witting da Prato

Messagede Blu Sera » Lun 11 Mar 2019 18:42

Magnifique Alido ce témoignage que tu as recueilli auprès de Vito Witting da Prato !
Il confirme encore un fois ce profil si compétent et si attachant de Guerino Bertocchi que nous avons découvert au fil de nos recherches. Et merci à Adofo Orsi pour la mise en relation. C'est fou comme Guerino Bertocchi est central dans l'univers Maserati. Et ce n'est que lui rendre justice que d'en avoir fait le fil rouge de notre livre ;)
Avatar de l’utilisateur
Blu Sera
V8
 
Messages: 2216
Inscription: Sam 9 Mar 2013 15:32

Re: Témoignage de Vito Witting da Prato

Messagede bay » Lun 11 Mar 2019 19:41

Je suis toujours étonné de ton implication pour Maserati et tous ses acteurs , félicitations Alido ;)
Image

Maserati Gransport MC Victory , le registre Gransport MC Victory

Ghibli III V6 3.0 330 cv Grigio Maratea 571 Image

Biturbo 2.24V Rosso


"Playboys are driving Ferrari and Gentlemen are driving Maserati"
Avatar de l’utilisateur
bay
V12
 
Messages: 4799
Inscription: Sam 1 Aoû 2015 19:34
Localisation: Belgique

Re: Témoignage de Vito Witting da Prato

Messagede Froggie » Mar 12 Mar 2019 00:45

Merci aussi pour ce témoignage.
Ca a dû être un crève-coeur pour lui d'abandonner cette A6GCS/53 aux US à cause de ces stupides taxes...
Avatar de l’utilisateur
Froggie
V8
 
Messages: 2338
Inscription: Jeu 12 Oct 2017 22:50
Localisation: Bruxelles, Belgique


Retourner vers WHAT ELSE ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité